Les culturées contre-attaquent

Les culturées ont été séparées cruellement en prenant chacune leur chemin dans leur quête du savoir. Elles contre-attaquent donc la distance pour réunir à nouveau leur race en voie d'extinction.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les vieilles affaires de la Gâwthique

Aller en bas 
AuteurMessage
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Les vieilles affaires de la Gâwthique   Dim 23 Aoû - 22:43

Si ce que Rox dit est vrai et que vous êtes "curieuses comme ça se peut pas", j'ai peut-être trouvé quelque chose pour vous ...

J'ai dû faire le ménage des dossiers dans mon ordi récemment, et j'ai trouvé des vieilles affaires : six poèmes composés à la fin de mon secondaire V, dans le cadre de mon Projet Personnel (ah ... le P.E.I. !). Pour le contexe, le but était de créer une ambiance gâwthique.

En me relisant, par contre, je trouve ça un peu trop gnangnan sentimental, les titres sont poches et ça suinte la crise d'adolescence. Je me rends également compte que ma mentalité a évolué depuis le temps. On dirait que les mots que j'avais utilisés pour bâtir mes phrases n'ont plus la même signification pour moi, c'est bizarre comme sensation.

Anyway, je les ai laissés tels qu'ils étaient, sans altérations d'aucune sorte.

J'en ai assez dit : je vous laisse maintenant vous forger votre propre opinion sur le sujet !


Dernière édition par Gâwthique le Dim 23 Aoû - 22:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Poème 1   Dim 23 Aoû - 22:44

Comme cent cibles


Comment te remercier de ce froid,
De ma souffrance, de mon désarroi ?
Grâce à toi, je me démolis sans trêve …
Je vois dans tes mains mon cœur qui se crève.

Toi qui anciennement peuplais mes rêves,
D’une seule parole me les enlève.
La passion, putréfiée, salie de mort,
Dérisoire, ainsi qu’amour sans remords.

Mensongère, mon âme t’en implore
Ma divinité, aime-moi encore !
Infâme bourreau de mes sentiments,
Deviens immémoriel, fuis au néant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Poème 2   Dim 23 Aoû - 22:45

Ainsi Dieu


Dans l’univers cette planète un grain de sable
Gouvernée par un dieu cruel sourd dictateur
Si monstrueux pour ses fidèles adorateurs
Omniprésent omnipotent indispensable

Bête obèse xénophobe et invulnérable
L’air tolérant cependant pur dévastateur
Sous le masque de la vertu l’usurpateur
Mais qui es-tu chimère ignoble insaisissable

Au son de la désolation fais ton entrée
Favorisant mieux nantis au plus sinistrés
Peu à peu je devine ton si obscur nom

Terrifiés du bout des lèvres on parle de toi
Dorénavant je saurai ton morne surnom
Tu restes ce Système que chacun côtoie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Poème 3   Dim 23 Aoû - 22:47

Éloge de la mort


Incarcérés dans un pénitencier sans âme
Mes sentiments, mon coeur, deux prisonniers de sang.
Morne agonie, témoins d’un univers glaçant
Originel monde de désespoir infâme.

Reclus lointains ; l’amour, la tendresse, la flamme ;
Tous exilés, vaincus, exterminés … absents,
Encore seule à seule, autour, larmes flottant
Libération guettée … sur mon poignet … la lame.

Lugubrement seule, suivant ce monde acide
En cette nuit blême, vibrera mon … suicide
Mortuaire sommeil, en un souffle furtif.

Expiant mon âme par cette âpre blessure,
Nul ne vivra demain en mon royaume chétif ...
Trépas … l’âme soutire une ultime morsure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Poème 4   Dim 23 Aoû - 22:48

Et seule est


Seule, aveugle dans ma nuit
Seule, territoire d’ennui
Déchirée de pleurs éternels
Seule, d’amertume funèbre
Seule, maculée de ténèbres
Lacérée de frissons charnels

Seule, nue dans un monde abstrait
Seule, dans de maigres regrets
Écorchée d’enfers personnels
Seule, éclisses de tourmente
Seule, dans ces pensées démentes
Rapiécée de passions mortelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Poème 5   Dim 23 Aoû - 22:49

Voix au pays du silence


« Tu es moche. », racontes-tu.
Incessamment dans mon esprit,
Sur mes défauts tu t’évertues,
Ne t’attirant que mon mépris.
« Si, par mes propos impolis,
Ton courroux envers moi s’éveille,
Pardonne mon effronterie,
Mais tes vérités je réveille. »

Sans relâche, tu me surveilles.
Jour comme nuit, voix comme cri,
Infatigablement tu veilles.
« Comme effrontée tu me décris,
Mais je tairai tes hystéries,
Ta médiocrité, tes défaites,
Et ce corps affreux, rebondi »,
Me souffle ta voix indiscrète.

Mes pires terreurs décachètes,
Le plus petit secret révèles.
« Que tu voudrais me voir muette !
Sans cesse, mes mots te harcèlent ! »
Voix provocante, immatérielle,
Conscience détestée, tais-toi !
Ton monologue perpétuel
Pourtant jamais ne se fourvoie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Poème 6   Dim 23 Aoû - 22:51

Nature morte


Pousse dans ce jardin, d’étranges fleurs
Fleurs de bonheur, fleurs de larmes surtout
Surtout la mienne, quasiment éteinte
Éteinte peu à peu, ange noyée
Noyée dans mes déceptions, dans mes craintes
Craintes, dégoût, désillusion de tout
Tout en ma fleur disparaît de douleurs

Douleurs … ces fruits de joies qui me repoussent
Repoussent mes mains avides, transies
Transies telles ce jardin désormais
Désormais léthargique, clos déchu
Déchu, terre abandonnée à jamais
Jamais plus, jardin condamné ainsi
Ainsi jusqu’à ce que plus rien n’y pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rox
Admin
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 29
Localisation : Trois-Rivière

MessageSujet: Re: Les vieilles affaires de la Gâwthique   Mer 26 Aoû - 10:33

On voit quand même le côté dark de la vrai gawthique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturees.gonzesse.org
Gâwthique

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Les vieilles affaires de la Gâwthique   Mer 26 Aoû - 11:14

Rox a écrit:
On voit quand même le côté dark de la vrai gawthique.

... full de pas vrai ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vieilles affaires de la Gâwthique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vieilles affaires de la Gâwthique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment dater un événement à partir de vieilles photos ?
» Restauration de vieilles photos
» Mes petites affaires Mac
» Hollande et le PS face au piège des affaires
» " Les bonnes vieilles méthodes"!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les culturées contre-attaquent :: Tout et n'importe quoi :: Mes créations-
Sauter vers: